Un parcours à construire

S’orienter aujourd’hui dépasse fort largement la vision de la trajectoire. Dans ce monde qui se transforme, les nouveaux enjeux de la société et les aspirations de sens des jeunes générations invitent à faire “bouger les lignes”.

De plus en plus de personnes exercent plusieurs professions dans leur vie et parfois même plusieurs en même temps. Certains métiers seront obsolètes d’ici quelques années et auront disparu tandis que d’autres n’existent pas encore. Des tendances qui s’expliquent et se dessinent tant par la transformation permanente du travail,  l’évolution de la société, les choix de vie des individus accentuées par le contexte inédit que nous vivons aujourd’hui.

Dans ce nouveau paysage, les parcours de vie personnels, scolaires, professionnels sont plutôt conçus comme un voyage à réaliser au gré des opportunités, des mouvements qui s’opèrent avec ou malgré soi, et des choix de vie de chacun.e.

De nouveaux repères

Alors quels repères et comment envisager l’orientation de son parcours de vie aujourd’hui ?

Apprendre à se connaître

Du côté du voyageur, c’est déjà apprendre à bien se connaître : identifier ses forces et ses talents, ses valeurs. Repérer ses sources de motivation, ce qui l’anime, l’épanouit et donne sens à sa vie. Une véritable boussole intérieure pour aider à faire des choix conscients permettant d’avancer en toute  écologie personnelle dans une contribution riche au monde.

Développer une posture

En même temps que (re)découvrir qu’il y est, c’est  aussi  développer une posture d’explorateur.trice de son parcours et de son environnement pour observer, repérer le potentiel de la situation, clarifier ce qui compte pour lui et faire des choix. Une fois ses choix réalisés, il arrive que la destination choisie soit encombrée, indisponible. Des obstacles s’invitent sur le chemin et empêchent de se rendre à la destination choisie. Et là, comme avec un GPS, il s’agit de paramétrer son parcours avec de nouvelles données pour identifier d’autres itinéraires plus adaptés à sa situation en acceptant que le trajet soit probablement modifié.

Ces contextes et ces évolutions permanentes demandent à chacun de déployer des stratégies personnelles qui vont l’aider à  réajuster de façon régulière sa destination ou la faire évoluer. S’affranchir et non pas s’adapter, c’est-à-dire réunir les conditions nécessaires au dépassement des contraintes et des obstacles pour avancer.

Poser des balises

C’est donc apprendre à composer, élargir ses visions, saisir les opportunités, développer son agilité et sa capacité à évoluer dans des contrées parfois incertaines et tenir l’équilibre pour avancer le plus sereinement possible. Partir de ce qui est disponible, sans se résigner, savoir faire parfois des détours  et emprunter des chemins de traverse pour arriver au but souhaité. Faire preuve d’observation et de curiosité pour créer des opportunités. Développer sa créativité pour fabriquer des scénarios de vie prometteurs sans renier à l’essentiel et maintenir la motivation à avancer. Agir pour faire évoluer ce qui peut l’être et penser la suite du parcours comme une étape sur le chemin pour vivre des expériences riches et porteuses pour soi et avec les autres.

C’est aussi se connecter, être en lien pour vivre des interactions qui aideront à poursuivre la route. Eviter l’isolement et savoir sur qui compter pour soutenir la traversée.

Tel un équilibriste, avancer pas à pas au présent et pour le futur.

Dans toutes ces perspectives, en même temps que des choix d’étude ou professionnels à opérer, il s’agit bien de développer et entretenir sa capacité à construire pas à pas son propre parcours. Chemin faisant, développer son autonomie et son pouvoir d’agir pour apprendre à s’orienter tout au long de la vie. Devenir, rester acteur de ses changements, de son parcours pour être auteur de sa vie.

Où le chemin emprunté est tout aussi important que la destination.

Marie-France Dufrenne

Réorientation scolaire

Découvrir

Reconversion

Découvrir

Cap vers la retraite

Découvrir

Coaching de vie

Découvrir